Notes

:

Il faut regarder Derrière nos écrans de fumée (The social dilemma)… sur Netflix, dans lequel les créateurs de Gmail, du bouton like, du scroll infini, des personnes de chez Google, Twitter, Facebook, Uber, Instagram ou Pinterest constatent les dégâts irréversibles de leur travail. Leur repentir peut sembler tardif mais leur point de vue est tout à fait éclairant, et le combat semble désormais perdu d’avance, en particulier pour la génération dite “Z” (celle née après 1996).

Les réseaux sociaux changent notre comportement de manière réelle !

Les saynettes un peu cheap qui représentent les algorithmes en train de prendre des décisions pour capturer notre intention peuvent tout de même permettre de faire comprendre à tous les non-geek ce qui se trame en réalité (et que je trouve difficile à expliquer à titre personnel).

A lire également :


:

Est-ce que le suis le seul à être très agacé par cette mode de plus en plus importante de l’utilisation des “Threads” sur Twitter plutôt que un lien vers un post de blog ? Si votre pensée prend plus de 140 (ou 280 ?) lettres, pourquoi ne pas faire un post de blog (dont le contenu vous appartient) ? Ces threads sont difficiles à lire, demandent plusieurs clicks pour aller au bout, tout votre contenu reste chez Twitter, et chacun réagit à une partie de votre propos seulement, sans lire le reste.

Perso, je fuis un tweet dès que j’aperçois “Un thread ⬇️”, et vous ?


:

C’est moi ou il y a de plus en plus de tweets “sponsorisés” (lire : des publicités vraiment pénibles) dans mon fil Twitter ? Depuis quelques temps, j’ai environ un tweet sur trois (1/3 !!!) qui est une publicité…. C’est pareil pour vous ?





:

On en est où de la voiture à hydrogène en Europe ? J’ai l’impression que seuls les constructeurs japonais travaillent sur ce sujet et que rien ne se passe par chez nous. Pour les stations de recharge par exemple, c’est tout bonnement hallucinant :

En 2019, 77 stations sont opérationnelles en France selon la carte Vig’Hy de l’AFHYPAC, dont 47 sont compatibles avec les utilitaires (dont 20 pour les voitures particulières) et 25 pour les bus, le reste desservant aux autres mobilités. Le plan hydrogène dévoilé par Nicolas Hulot en 2017 prévoit une centaine de stations en 2023 et au moins 400 stations d’ici 2028.

Lire également sur le sujet : Mobilité hydrogène : la France va-t-elle réussir sa montée en puissance ?


:

On en est où @EU_GNSS avec Galileo, le GPS Européen ? Il doit normalement arriver au cours de l’année 2020, mais très peu d’information a filtré pour le moment (sauf à creuser soi-même, et il faut chercher). Je serais vraiment intéressé s’en savoir plus, il s’agit tout de même de notre indépendance technologique vis-à-vis des Etats-Unis.

A lire :


:

C’est moi ou bien on n’entend plus parler des anti-vax depuis cette crise du coronavirus ?


:

Ah j’ai bien fait de les acheter ces masques… interdits à la vente.


:

La suite de la Casa de Papel :